Les diagnostics pour une copropriété : zoom sur le DTG

Les diagnostics pour une copropriété : zoom sur le DTG

Que vous soyez déjà propriétaire d’un lot de copropriété ou que vous envisagiez d’en acheter, consulter le DTG est essentiel. De quoi s’agit-il ? 

Qu’est-ce que le DTG ?

Le DTG, pour diagnostic technique global, est un document qui renseigne les copropriétaires de l’état technique de l’immeuble et de l’état de ses équipements communs. Il a été instauré par la loi Alur du 24 mars 2014 et depuis le 1er janvier 2023, il est obligatoire pour les immeubles composés de plus de 200 lots. 

À quoi sert le DTG ? 

Le DTG poursuit de nombreux objectifs. Il permet notamment de :

  • Établir le PPT : 

Véritable feuille de route pour les travaux à prévoir afin de bien conserver le bâtiment et ses équipements, il facilite l’établissement du PPT, le plan pluriannuel des travaux. C’est un calendrier qui anticipe les réparations à faire et les échelonne par ordre de priorité de sorte à bien entretenir le bâtiment et à valoriser les lots. Un devis détaillé accompagne chaque proposition pour une bonne gestion du fonds de travaux. 

Notez que si le DTG ne fait état d’aucun besoin de travaux au cours des 10 prochaines années, la copropriété est dispensée de l’élaboration du PPT. 

  • Évaluer les économies d’énergie envisageables :

Le DPE (diagnostic de performance énergétique) fait partie des diagnostics immobiliers à réaliser dans le cadre du DTG. Il permet aux copropriétaires de connaître les économies d’énergie pouvant être réalisées si le syndicat des copropriétaires valide les travaux allant dans ce sens. 

Après sa réalisation, le DTG doit être présenté aux copropriétaires lors de la première assemblée générale qui suit. C’est là que les diverses propositions seront soumises au vote. 

  • Déterminer la rentabilité de l’achat d’un lot de copropriété :

Tout acheteur potentiel d’un lot de copropriété a le droit de consulter le DTG. Ce document lui permet de chiffrer les frais d’entretien et les frais de gestion de l’immeuble. Ces chiffres peuvent lui permettre de négocier le prix de vente, surtout lorsque les travaux envisagés sont onéreux. 
 

left right