Vente immobilière à Boulogne-Billancourt : l'acheteur doit-il faire entreprendre des diagnostics obligatoires contradictoires ?

Vente immobilière à Boulogne-Billancourt : l'acheteur doit-il faire entreprendre des diagnostics obligatoires contradictoires ?

Lors d’une vente immobilière à Boulogne-Billancourt, des diagnostics obligatoires doivent être entrepris par le propriétaire. Ils permettent aux acheteurs de mieux connaître le bien. Savez-vous cependant que ces derniers ont le droit de faire effectuer des diagnostics contradictoires ? 

Qu’entend-on par diagnostics contradictoires ?

Il s’agit des mêmes diagnostics que le propriétaire a fait entreprendre, mais cette fois-ci, c’est l’acheteur qui en prend l’initiative, à sa charge, en mandatant d’autres professionnels. Le but : faire effectuer des contre-expertises pour s’assurer que les premiers rapports présentés ne contiennent pas des informations erronées. 

Les diagnostics contradictoires sont-ils obligatoires ? 

Non, ils ne le sont pas. L’acheteur peut très bien se contenter du DDT (dossier des diagnostics techniques) remis par le vendeur. Cependant, lorsque le bien est assez obsolète et que certains documents ne sont plus très lisibles, il est plus sage de faire réaliser ces expertises contradictoires. Cela permet d’investir en réelle connaissance de cause et de mieux planifier le financement de l’acquisition et d'éventuels travaux à prévoir.

Quand faut-il procéder aux diagnostics contradictoires ? 

L’idéal serait de les faire entreprendre avant la signature de l’acte authentique de vente. Ainsi, l’acheteur peut se rétracter plus tôt ou renégocier le prix en fonction des erreurs constatées. Il arrive cependant que le nouveau propriétaire ne décide de les faire qu’après la signature du contrat de vente. Cela est possible, mais pensez à les planifier au cours des 12 premiers mois suivant l’achat. Ainsi, en cas d’erreurs, vous pouvez encore vous retourner, soit contre le vendeur, soit contre le diagnostiqueur qui a réalisé la première expertise. Vous pourrez alors bénéficier d’un dédommagement à hauteur du préjudice subi. 

Quel diagnostic nécessite une contre-expertise ? 

Il est possible de demander une contre-expertise pour tous les diagnostics immobiliers réalisés. Certains nécessitent cependant plus d’attention tels que :

  • Le diagnostic Carrez si vous achetez un bien en copropriété
  • Le diagnostic de performance énergétique (DPE)
  • Le diagnostic amiante
  • Le diagnostic plomb
  • Le diagnostic termites
  • Les diagnostics gaz et électricité. 
     
left right