Estimation immobilière à Nanterre : pourquoi la surface habitable est-elle le critère principal ?

Estimation immobilière à Nanterre : pourquoi la surface habitable est-elle le critère principal ?

La surface habitable est l’un des critères majeurs évalués lors d’une estimation immobilière à Nanterre. Il est important de ne pas la confondre avec la surface Carrez qui est utilisée pour l’estimation des lots de copropriété. 

Qu’est-ce que la surface habitable ?

D’après l’article R111-2 du Code de la construction et de l’habitation, la surface habitable désigne l’ensemble des surfaces de plancher construites de toutes les pièces à vivre après déduction des espaces occupés par le second œuvre à savoir les embrasures de portes et fenêtres, les marches et cages d’escalier, les murs, les gaines et les cloisons. 

Seules les pièces ayant une hauteur sous plafond égale ou supérieure à 1,80 m sont prises en compte et toutes les pièces qui ne sont pas habitables sont exclues d’office. Il s’agit des dépendances, des caves et sous-sols, du grenier, des combles non aménagés, de la terrasse, des balcons, du garage, de la remise…

Pourquoi la surface habitable est-elle essentielle lors d’une estimation immobilière ?

Lorsque le bien immobilier à évaluer est une maison individuelle, c’est la surface habitable qui est prise en compte. La déterminer est indispensable, car comme pour tout bien immobilier, plus on a des mètres carrés disponibles, plus le prix augmente. Certes, il faut respecter les consignes de mesurage instaurées, ce qui exclut certains espaces, mais ces derniers seront quand même évalués plus tard.

Quand l’estimation est réalisée dans le cadre d’une vente, c’est la surface habitable qui sera indiquée dans l’annonce immobilière. Elle va aussi permettre de calculer le prix du mètre carré et ainsi faciliter l’étude comparative avec les autres biens similaires en vente dans le quartier. 
 

left right