Achat immobilier à La Gaude : les grandes lignes de l’offre d’achat

Achat immobilier à La Gaude : les grandes lignes de l’offre d’achat

Pour pouvoir vous porter acquéreur d’un bien immobilier, vous devez le manifester par une offre d’achat. De quoi s’agit-il exactement ? Réponses.

Qu’est-ce qu’une offre d’achat ?

Une offre d’achat immobilier à La Gaude est une missive à envoyer à un propriétaire-vendeur pour lui signifier votre intention d’acquérir son bien. Par elle, vous lui présentez vos conditions d’acquisition. Son destinataire est ensuite libre de les accepter, de les négocier ou de les refuser. Une réponse positive de sa part permet d’entamer les démarches de la transaction. En revanche, un refus ou son silence rend votre proposition caduque. 

Comment doit-elle être présentée ?

Pour être valide, votre proposition d’achat doit être écrite sur papier. La lettre peut être envoyée par courrier recommandé avec accusé de réception à son destinataire ou par e-mail. Vous pouvez aussi la lui remettre en main propre. L’offre peut également être formulée oralement, mais elle n’aurait pas la même valeur. 

Quand la soumettre ?

Vous pouvez décider d’émettre une offre d’achat au vendeur à tout moment, tant que le bien n’est pas encore vendu. Toutefois, il est recommandé d’en prendre l’initiative :

  • après avoir évalué la pertinence de la propriété par rapport à vos critères de choix, 
  • puis vérifié la fiabilité de son estimation, 
  • et sous réserve que votre demande de prêt soit acceptée et que l’emprunt puisse couvrir le coût de l’acquisition.  

Quelle est sa durée de validité ?

La missive a obligatoirement une durée de validité limitée. En tant qu’auteur, vous êtes seul à pouvoir la définir. Généralement, elle est de 10 jours, car pendant cette période, vous ne pourrez soumettre aucune autre offre. 

Quelle est sa portée ?

L’offre d’achat est une missive sérieuse. Elle vous engage auprès du vendeur dès que celui-ci l’a entre les mains. Dès lors, vous ne pourrez plus en modifier les termes sauf si son destinataire prend l’initiative de les négocier dans une contre-proposition. 
 

left right